Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
JEUtuil

Il pleut (encore ?!)

30 Avril 2016 , Rédigé par Kaktus Publié dans #HUMEUR, BLAGAPAR

Il pleut (encore ?!)

Plus l'orage est fort et plus la déclaration est enflammée, je l'ai vu dans les films... Spiderman, Quatre mariages un enterrement, Noublie jamais, orgueil et préjugés, Match point, Chantons sous la pluie... 

Non, les romantiques n'ont pas complètement disparu.

Lire la suite

Ampoulé

14 Avril 2016 , Rédigé par Kaktus Publié dans #VOCABULAIRE - ORTHOGRAM

Messires, gentes dames zé damoiseaux, votre attention !

Je m'en vais ce jourd'hui tenter un petit éclairage sur un curieux mot : 

Le mot ampoulé

Ah, je vous vois perplexes, bouche bée dans vos fauteuils profonds, à vous interroger : "ampoulé ? Mais qu'est-ce ?! (Six fûts, six caisses, les mains entre les caisses, les doigts dans le trou du fût !)" Oui, qu'est-ce ?! (J'ai pas pu m'en empêcher)

Et non, ce mot n'est pas plus bressan que breton ou picard, mais utilisé pour qualifier un discours, un style ou un orateur, il éreinte un chouia, peuchère, je vous l'accorde... 

En effet, on dira qu'un discours est ampoulé s'il est exprimé avec grandiloquence, pompe, emphase....

Une allure, une façon d'être peuvent être ampoulées également. J'en connais qui ne se nomment pas "Jean-Roger Duchemol de la Tour Machin" ou "Théodore Glandouille dit Totor" et qui déambulent à longueur de temps le petit doigt en l'air (de ne pas y toucher...) ; des nostalgiques d'une certaine noblesse oubliée sans doute. C'est ton cousin, son beau-frère, ma soeur... ça peut toucher dans tous les milieux. 

"Enflé et boursouflé pour le style" nous dit le Littré ; "on emploie de grands mots pour exprimer de petites choses ; une redondance de grands mots vides de sens et d'idées."  

Autrefois, il avait le sens de tuméfié, affecté d'ampoules (rare) ; Dans les milieux "branchouilles" on devait lâcher facilement :

"... C'est quoi ces p... de tongs, j'ai les arpions complètement ampoulés !"...

En botanique, on est beaucoup plus sérieux ; le mot évoque avec précision et sans malice une feuille ou une plante en forme d'ampoule.

"Je me défie du cœur de ceux dont les vers sont si enflés et ampoulés" lachait prudemment en son temps Victor Hugo à l'intention de quelques scribouilleurs dont il n'appréciait pas le verbe.

Etymologie : ampulla qui veut dire ampoule, vous l'aurez deviné. 

Avec l'ampoule nait aussi l'idée de cloque, d'enflure ou de boursouflure... Ce qui pourrait nous amener à penser que des phrases ampoulées se gonfleraient d'importance ? Eh bien oui ma mie !...

Quelques remplaçants attendent leur tour sur le banc (synonymes) : boursouflé, pompeux, affecté, amphigourique, redondant, cérémonieux, pédantesque, prétentieux, ronflant, tarabiscoté, solennel, dithyrambique... Que du beau monde !

Et pour éclairer les scrabbleurs, on obtiendra AMPOULE avec : 

LUPOME + A / OULEMA + P / MALOPE + U

Pas  d'anagramme / AMPOULE + E = AMPOULEE et + S = LOUPAMES

                             

    Kaktus (votre aimable et impertinent serviteur)

En grande pompe...

En grande pompe...

Lire la suite