Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
JEUtuil

Enfi...

18 Juin 2008 , Rédigé par Emmanuel Publié dans #VOCABULAIRE - ORTHOGRAM

 ENFIROUAPER. Vt. Absent du PLI ; l'ODS 6 dit : Québ. Emberlificoter, tromper. /

On ne connait aucune anagramme à ce joyeux québécisme et les probabilités de le caser dans une partie de scrabble me paraissent bien minces, à moins de compléter ROUA déjà présent sur la grille, avec le tirage EEFINPR, en plaçant ENFI devant et PER derrière. Moins de chance que de tirer les 6 numéros du loto !  

Voilà bien tout de même un curieux mot qui mérite un petit détour. Voyons ce qu'il en sort en grattant un peu.

Après moult investigations sur le net,j'ai trouvé qu' ENFIROUAPER serait une déformation de l'expression anglaise "in fur wrapped" qui signifie : enveloppé dans des fourrures. Une allusion aux Canadiens français après la conquête, dont nombre d'entre eux se firent contrebandiers. L'alcool clandestin passait la douane caché dans les fourrures, et comme les douaniers étaient anglais, l'expression consacrée devint "in fur wrapped", d'où le verbe enfirouaper (les douaniers).

Le sens du mot a évolué vers arnaquer, leurrer, (fourrer ?) ; se faire enfirouaper pour se faire avoir. J'ai même lu quelque part que certains utilisaient le substantif enfirouapette pour désigner une manoeuvre de politicien. Il est probable que le "w" muet de wrapped ait été transformé en un "ou" sonore en français par des contrebandiers peu lettrés...


                 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article