Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
JEUtuil

Festival de Chamalières

23 Juin 2008 , Rédigé par Emmanuel Publié dans #CHRONIQUES D' UNE VIE ORDINAIRE

                       
Pour la 14ème édition du tournoi de
Chamalières (dont c'est la 4ème en formule festival), le gymnase du colombier accueillait ces 21 et 22 juin, 138 personnes, et toujours dans la salle du "tir à l'arc". Un espace suffisamment spacieux (et éclairé) pour loger les joueurs attablés d'une part, mais aussi les arbitres, les ramasseurs, les teneurs de tableaux...


                                                               
(le gymnase du Colombier)

Sous la houlette de Raymond Perret, président du comité Auvergne et président du "club des volcans" à Chamalières, une quinzaine de bénévoles, tous joueurs du comité, avaient oeuvré depuis la veille, tels de laborieuses petites fourmis, pour que la compet' se déroule dans de bonnes conditions. Et en ce 21 juin festif, je ne sais pas si "Phil était à la kéna", mais Simone était bien aux sandwichs, Michelle à la caisse, Ginette à la cuisine, Nadine à l'ordi, Françoise à la réception, Didier au tableau, Fred à la technique...etc... costumes de Roger Hart...   
Comme chaque année, ça a tourné comme sur des roulettes (quand la mécanique est bien huilée...), et avant de laisser filer son monde, Raymond a promis "des surprises" (?...) pour l'édition 15 de juin 2009.   
Durant tout le week-end, la chaleur (enfin revenue) est restée à l'extérieur et c'était très bien ; j'ai le souvenir précis (et cuisant) de quelques touffeurs mémorables dans ce même gymnase lors de précédentes éditions.
Niveau joueurs, 5 Séries 1 avaient fait le déplacement (pas mal, pour un festival non doté) ainsi que 14 N2 et 15 N3 ; beaucoup d'habitués, certes, (quand c'est bien...) qu'on a plaisir à revoir, mais également de nouveaux tripatouilleurs de caramels attirés par les charmes de notre vieille Auvergne.
 

                                           
Le jeu.
Les 2 parties de l'après-midi, tirées par Raymond et Thierry ont généré 10 scrabbles et pas trop de termes difficultueux.
La première a démarré sur les chapeaux-de-roue par 3 scrabbles consécutifs : ALBUMEN pour 76 points, suivi de HAUBANER (pas évident) pour 76 points itou, et DEPENSAT pour 65 pts. Au coup 7 TELEVISE fait 90 pts en quadruple et BIGAMIES 89 au 11ème. Au registre des difficultés, Thierry Chincholle sera le seul à voir LEPTON (coup 9), il empochera ainsi 10 points de solo ; et comme il tope la partie, il terminera donc à + 10 !  Ca commençait bien...
Thierry M. (de l'arbitrage, pas Thierry C.) qui ne voulait pas être en reste, attaque la partie 2 avec également 3 scrabbles consécutifs : ETHERES pour 78 pts suivi de DEFUNTAI pour 78 pts itou (sans blague) et ETUVIEZ pour 128 pts. SOQUET au coup 4 ne sera joué par personne et peu de joueurs trouvent LEXIES au 9ème. LARGUENT et ETOURDI rapportent 72 et 78 pts ; MAERL, ABER et BANI sont les coups techniques de cette seconde manche.

        

                                                


En soirée, entre le rugby, en léger différé (Allez Clermont !!), le foot et la fête de la musique, les scrabbleurs n'ont eu que l'embarras du choix, et peut-être une nuit un peu courte pour certains.
Dimanche à 10 H, Mandy nous sert une partie pas trop ardue, idéale pour réveiller en douceur les neurones fatigués pas la chaleur et les flonflons. 
Il fallait tout de même sortir NUITEUSE (60 pts) au coup 2, BITORDS (75 pts) au coup 6 et ERAFLEES au 7ème. 
                                                                                       
C'est Nadine, avec sa voix suave, qui nous achève libère par une 4ème partie qui réclamait bien toute notre attention, malgré l'heure de la sieste. Le DEFILONS du 4ème n'a pas dû poser trop de problèmes, ni le TUILEES du 10ème (fallait oser la transivité quand même) encore qu'on pouvait sauver les meubles avec TILLEUSE (-8). Par contre, REFOUTES au coup 12 (du verbe refoutre) alourdit un tantinet les négatifs de pas mal de monde (j'ai les noms) mais ce n'est rien à comparer des scrabbles tombés les 15 et 16èmes coups : PAIEMENT en triple pour 86 pts et surtout PERCHMAN dans la foulée pour 90 points. On pouvait laisser quelques plumes également sur STRIX (5ème coup), MYLAR (14ème) et SILPHE (13ème) n'a été joué que par 2 personnes.

                                       
  
                
 
(le podium)
C'est fini !   
Thierry Chincholle, déjà vainqueur en 2006 et 2007 remporte le festival pour la 3ème fois consécutive. Rémy Poulat et Gilles Boiron, tous deux N1 du comité lyonnais, complètent ce podium.
La (1ère) coupe Noëlle Perret, décernée à la 1ère féminine, est remportée par Jeannine Grimal. 

Et pour finir, de la convivialité au menu, avec le super buffet servi sur place après la remise des trophées ; une occasion de plus pour échanger, faire connaissance ou mieux se connaître, et notamment entre comités limitrophes. 
         

                                          

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article