Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
JEUtuil

PARONOMASE

8 Juillet 2018 , Rédigé par Kaktus Publié dans #CALEMBOURS, EXQUIS MOTS...

PARONOMASE

Paronomase

 La paronomase est une figure de style qui consiste à utiliser dans un même énoncé des paronymes, c’est-à-dire des mots dont la prononciation et l’orthographe se ressemblent, mais dont la signification est différente. (ex : Il pleure sur mon coeur comme il pleut sur la ville. Verlaine)

Lorsqu'ils sont très proches, comme imminent et éminent ou effraction et infraction, et qu'ils sont pris l'un pour l'autre, on peut évoquer le barbarisme. 

En rapprochant ainsi des mots de formes semblables, la paronomase laisse croire que leurs sens sont également liés. C’est cet effet de rapprochement sémantique que l’on exploite en ayant recours à des paronomases dans les proverbes, les titres et la publicité ou simplement pour amuser la galerie.

 

Oui, on peut aussi le faire exprès et cette paronomase devient alors une distraction appréciée des amateurs de mots ; ce que je fais depuis des lustres, avant même d'en connaître la définition. J'adore cet exercice, parfois hilarant... (mais peut-être que ça n'amuse que moi ?...)

 

Dans l'exemple qui suit, un seul paronyme par action est utilisé, le mot réel étant sous-entendu et facile à deviner ; le but (évident) étant de s'amuser en apprenant (encore et toujours) des mots d'usage peu courant.

 

ex :

(Ce matin, je rendais visite à Nadine... je la trouve ampélite tenue sur son canopée, le nez dans le tagalog de la Déroute...) 

 

- Bourgeon Nadine ! Ca sent bon, romazava ? Talaire en forme ?!

- Savate... une soupe aux choux garbure sur le feu, six à Teddy... Et c'est pas du Williams saurin !...

- Supère, j'ai les stomates dans l'étalonIl fait body, quel pied ! Un taon idéal pour se vacher dans l'herbe ou s'occuper de son pote âgé ?! 

- ... Oui, mais phocidé ! Je vais t'envoyer hypèthre dans le champ... En attendant, je tof' une tasse de thé ? Il est extra. J'ai un oolong jass miné de derrière les cageots... quand thuya goûté, tu ne doutes plus de l'évidence de Dieu !

- Non, pas de thé, merci ; tu vas dire que je chipotle mais t'aurais pas plutôt un p'tit verdelet ou un tchapalo biafrais ?...

- Si, j'en ai justement reçu hier six fûts six caisses (les mains entre les caisses, les doigts dans le trou du fût...) ; je ramasse ta passoire athée et je te sers ça hélico pesto

- Un peccable ! Merci, t'es bignone 

- Tu vas au Teknival de Molusson ? Faut que tailloir ça ! 

- Euh... non, je sais que ça vole des tours mais c'est trop bruant pour moi, j'aimerais mieux un songs et volière ...  Tu cherches un quado pour mon âne Yves ?

- Non, pour ma mère, cromalin... Deux plombes que je cherche, c'est pacanier... 

- Tu lui avais acheté quoi lampassé ?

- Je nancéien, j'ai oublié...

 

... à suivre

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article