Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
JEUtuil

Devi (pas) nettes (3)

8 Mars 2008 , Rédigé par Kaktus Publié dans #CALEMBOURS, EXQUIS MOTS...

         Une petite série en passant ... Attention, ça part dans tous les sens !
                                     
31 - Pour vomir.
Saviez-vous que nos amis belges ont une méthode infaillible pour se faire vomir ?
  Ils se mettent un doigt dans la bouche et un autre dans l'anus. Et si ça ne marche pas, ils inversent.


32- Brocolis berk !
  A la maison, quelle est la différence entre le brocoli et une crotte de nez? 
  Les enfants ne mangent pas de brocoli.


33- 5 pénis.
  Vous connaissez l'histoire du gars qui avait 5 pénis ?
Son pantalon lui allait comme un gant.


34- Marins pêcheurs.
 Quel numéro devez-vous faire pour joindre les marins pêcheurs ? 
  110 huîtres, 210 huîtres !


35- Casse-tête.
   Si avant-hier était lundi, quel jour serait la veille d'après-demain ?
Jeudi (car si avant-hier était lundi, cela signifie qu'aujourd'hui on est mercredi. Après-demain, on sera donc vendredi. La veille, c'est jeudi !). Fastoche !  


36- Insecticide.
 Ce gars-là a été condamné pour insecticide après avoir trucidé son beau-frère. Vous y croyez ? Ben oui, ça ne se fait pas de tuer les poux de sa soeur !    


37- Hebdromadaire.
  Qui peut bien lire ce journal, "hebdromadaire" ?
 Ben, peut-être les touaregs dans le Sahara ?!


38- Extra glucide.
  Qu'est-ce qu'une extra glucide ? Une voyante qui lit dans le sucre en poudre.    


39- M. Groçon.
Qu'a inventé m. Groçon ? La cédille.


40- Les vitres.
 Avec quel chiffon doit-on nettoyer les vitres ?
Avec un chiffon à carreaux.

               à suivre...

Lire la suite

Tirages uniques (5)

5 Mars 2008 , Rédigé par Luddo Publié dans #TIRAGES UNIQUES

undefined

Je vous propose sept tirages de 7 lettres qui n'offrent qu'une solution de scrabble. Pour vous aider, les premières lettres de chaque mot ainsi trouvé (colonne grisée) forment verticalement le "mot mystère" (également une solution unique) pour le quel je vous livre ci-dessous un indice. C'est à vous :

 

(Tous les mots sont contenus dans l'ODS 5) 

 

   A C E F H L O =

 A O O S S U U   =

  A A N N R U U =

A A AB C M R =

  A E E I L M T =

A A B D M N U =

  F I I L O R R =

 

 

       Indice :  A intérêt à avoir la tête dure.

     solutions       undefined

Lire la suite

Tirages uniques (5) solutions

5 Mars 2008 , Rédigé par Kaktus Publié dans #TIRAGES UNIQUES

                                                              undefined

 

F OLACHE

O UASSOU

N AURUAN

C ARAMBA

E LAMITE

U MBANDA

R IFLOIR

 

          Folache : nf. Helv. écervelée
        Ouassou : nm. grosse écrevisse antillaise
       Nauruan : adj. de l'état de Nauru (Océanie)
        Caramba : interj. Juron espagnol
       Elamite : adj. de l'Eam (sud de l'Iran actuel)
        Umbanda : nm. au Brésil, culte
       Rifloir : nm. lime.                      

Lire la suite

Grille 6

4 Mars 2008 , Rédigé par Kaktus Publié dans #MOTS CROISES

     undefined                         

 

 

1

2

3

4

5

6

7

8

I

 

 

 

 

 

 

 

 

II

 

 

 

 

 

 

 

 

III

 

 

 

 

 

 

 

 

IV

 

 

 

 

 

 

 

 

V

 

 

 

 

 

 

 

 

VI

 

 

 

 

 

 

 

 

VII

 

 

 

 

 

 

 

 

VIII

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        HORIZONTALEMENT :
 

 

I- Comme  un vase renflé. II- Balénoptère . III- Distraites. IV- Parlé au Brésil. Cri de charretier. V- Usées. VI- Répétitif pour réaffirmer les valeurs. VII- En novembre pour celui de la Saint-Martin. Fort en thème. VIII- Sinue. 
 

     VERTICALEMENT :
 

 1-    Conduites intérieures. 2- Explosif. 3- Tirer sur son clope. 4- Un de la famille à 4 doigts. 5- Une caisse piriforme sans frettes.  On le jette par jeu. 6- Peu courtisé. 7- Fournit l’huile de palmiste. Note. 8-Possessif. Femme de pouvoir.

 

 

(SOLUTIONS)

 

Lire la suite

Grille 6 (SOLUTIONS)

4 Mars 2008 , Rédigé par Kaktus Publié dans #MOTS CROISES

                                                         undefined

 

1

2

3

4

5

6

7

8

I

 U

II

 R

 

III

 E

IV

 T

 

V

E

 

VI

 R

 

 

VII

 E

 

VIII

 S

E 

 

Lire la suite

Les amis d'Al (prélude)

2 Mars 2008 , Rédigé par Emmanuel Publié dans #LES AMIS D'AL

                        

       Dans le genre "texte à contraintes", ici, les mots imposés sont de vocabulaire peu courant (en gras dans le texte) et concernent plutôt la faune. (pourquoi pas ?!) Tous les mots figurent dans l'ODS.

Encore un prétexte pour acquérir du vocabulaire !
Mais cette fois, c'est "il voit des animots partout" ; ça s'appelle "une zoopsie". (non, non, sans blague !) Rassurez-vous, je me soigne ;  j'ai un copain marabout...

Bon. C'est une espèce de feuilleton animalier où mon copain "Alcade" dit "Al" convoque tous ses potes pour une grande kermesse... dans la jungle. Mais je vous laisse, ils arrivent....

         

     (A partir d'ici, vous le lisez dans le bon sens)              

 

Lire la suite

Quiz-animots

2 Mars 2008 , Rédigé par Kaktus Publié dans #ANIMOTS

                                         undefined


1- Grand mustélidé terrestre vivant notamment dans la toundra, ressemblant un peu à un ours. Etonnamment fort et féroce pour sa taille, il est capable de terrasser un renne, bien qu'il se nourrisse de charognes. Il est aussi un agile grimpeur et un puissant nageur.

GLOUTON

2 - Autre nom de l'élan du Canada :

ORIGNAL 

3 - Epaules et hanches musculeuses, membres longs et forts, mains et pieds crochus : ce singe d'Amérique du Sud est très bien adapté à la vie arboricole. Sa queue préhensile, véritable cinquième membre, présente en dessous, un bourrelet antidérapant. Appelé aussi "singe laineux".

LAGOTRICHE

4 - Attention, l'"habit ne fait pas le moine"... Ainsi, ce petit herbivore qui a la taille d'un lapin et l'aspect d'une marmotte, est en fait un ongulé : il possède de petits sabots.Ses plus proches parents sont les éléphants, et les lamantins qui sont aquatiques ! Certains d'entre eux vivent dans les arbres ; ce sont les seuls mammifères à sabots arboricoles. 

DAMAN

5 - Certains mammifères et reptiles sont capables de planer d'arbre  en arbre. C'est le cas du "phalanger"  ou "pétaure" un marsupial australien. Il vole grâce à une membrane insérée de chaque côté du corps. Le contrôle du vol est assuré par les pattes, la queue et la rigidité de cette membrane :

PATAGIUM

6 - Ce mammifère marin est le seul à utiliser des outils. En effet, il attrappe sur le fond, avec ses pattes avant,  des mollusques, des oursins ou des crabes, et les garde dans un repli de peau sous les aisselles. Une à cinq minutes plus tard, il refait surface pour manger. Flottant sur le dos, il brise la coquille de ses proies sur une pierre posée sur son ventre, pour en extraire la chair.

LOUTRE

7 - Un des traits caractéristiques des mammifères est la présence des poils. Certains poils spécialisés  jouent un rôle tactiles, ce sont les :

VIBRISSES

8 - Cet animal étrange nommé parfois "cochon de terre". Corps trapu, long museau et longues oreilles, tel est le seul membre de l'ordre des Tubulidentés issus d'anciens ongulés. Il se nourrit la nuit de fourmis et termites, (il peut en manger jusqu'à 50 000 par nuit) qu'il détecte avec son odorat très fin.

ORYCTEROPE

9 - Oiseau apparenté au cormoran, mais ne plonge pas sous l'eau pour pêcher ; il s'immerge comme un sous-marin. Son plumage n'est pas imperméable, il doit faire sécher longuement ses plumes avant de retourner à l'eau. 

ANHINGA

10 - On le surnomme le "porc-épic des lézards". Du fait que tout son corps est épineux, il est à l'abri des prédateurs, y compris des serpents. C'est le : 

MOLOCH
                                                 
11 - Chez les reptiles, on le qualifie de "fossile vivant". Il n'en reste que dans les îles de la Nouvelle-Zélande. Appelé aussi "sphénodon", il est le rescapé  d'un vaste groupe de reptiles cohabitant avec les dinosaures, il y  a 225 millions d'années (c'était hier...)

HATTERIA

12 - Esprit dans le feu. Le mot "salamandre" vient du grec salamandra signifiant "esprit vivant dans le feu", du fait que cet animal avait été vu sortant des bûches de feux de camp.  Une espèce dite "de Tenessee", possède des yeux vestigiaux (vestiges du passé, car elle a une vie exclusivement souterraine) et une peau à pigmentation réduite. C'est le : 

PROTEE

13 - Cette petite grenouille est venimeuse. Les indiens enduisent l'extrémité de leurs flèches avec ses sécrétions. Ces toxines bloquent la transmission nerveuse au niveau de la jonction nerf-muscle, causant la paralysie, voire la mort. Pour fabriquer ces toxines cutanées, cette grenouille doit manger des fourmis productrices d'acide formique.

DENDROBATE

14 - Cette anguille "électrique" d'Amérique du Sud, possède sur sa queue des milliers de cellules productrices d'électricité dérivant de tissu musculaire. Ce poisson génère et détecte de faibles décharges électriques pour s'orienter. Il foudroie ses proies avec des décharges pouvant atteindre 550 volts : une puissance suffisante pour assommer une personne ! 

GYMNOTE 

15 - Ce poisson est non seulement monogame, mais l'incubation des oeufs est un travail à la charge du mâle. (oui mesdames !)

HIPPOCAMPE

16 - Plus d'un milliard d'humains hébergent ce ver. La plupart n'en souffrent pas, mais certains développent des troubles respiratoires et des problèmes abdominaux.

ASCARIS

17 - Ces petites bêtes ont un corps segmenté et de nombreuses paires de pattes. La tête porte des yeux simples et des antennes articulées. Le mille-pattes fait partie de cette famille. Ce sont les :

MYRIAPODES

18 - A l'état de larve, ce coléoptère émet une luminescence qui signale aux prédateurs qu'il a un goût désagréable. La plupart des adultes  émettent aussi de la lumière sur leur abdomen, produisant des signaux spécifiques qui attirent les partenaires sexuels. Ce ver luisant se nomme le :

LAMPYRE

19 - Ce papillon, souvent de couleur terne, possède un corps svelte et des ailes larges. Leur vol est mou et irrégulier. La chenille évoque souvent une brindille. C'est le :

GEOMETRE

20 - Appelé communément "morpion", le pou du pubis est un parasite de l'homme et du gorille. Le :

PHTIRIUS


                                                  undefined

Lire la suite

Tête de cortège (1)

1 Mars 2008 , Rédigé par Emmanuel Publié dans #LES AMIS D'AL

  Les AMIS D'AL.          welcome-copie-2.gif                 

(ou zoopsie pour une révision scrabblesque)     

          
         
Sous un épais nuage laiteux qui s'effiloche sur des milles par-delà la canopée, une interminable "méhalla" serpente à travers la sylve séculaire, à la flore luxuriante, exubérante et toujours verte. 
A sa tête, « Alcade ». Seul, il mène ses ferventes ouailles à la « clairière sacrée » où il doit présider la grande kermesse

     S’appuyant sur un alpenstock noueux, cet ancien alguazil biscaïen (biscayen) encore ingambe dont l’œil malicieux pétille derrière des bésicles en fer blanc, semble venir du fond des âges. Souffrant d'une sorte de lucite, il a le visage vergeté et buriné des vieux broussards, et une canitie bien avancée perce à travers la paille d'un galurin (galure) fatigué. Il porte un maxi boubou alluré en nanzouk (nansouk) fauve, sous une sorte de chlamyde vaporeuse en fancy attachée sur l'épaule par une fibule mordorée. Avec son bandana de jaconas à reflets moirés, sa guerba en longotte sable, et malgré une sorte d'alfange ou katana en bandoulière ajoutant un côté baroudeur au personnage, il n'a rien du "mariachi". On dirait un patriarche respectable, les pieds nus dans ses spartiates tel un frocard ou un carme  déchaux.

         Après des jours de marche en ces lieux agrestes et cahoteux, harcelé sans relâche par le khamsin (chamsin), les culex, les chironomes, les tipules et tous les maringouins piqueurs genre simulie, il arrive au bout de son périple en atteignant enfin son lieu de rendez-vous, courbat(t)u() et fourbu, las de traîner la savane. Il rejoint sous l’ aucuba son estafette "Baboune", un gentil alouate béninois aphone et recru de fatigue.  Il le charge cependant et sans délai de regrouper cette populace faunique grouillante et pour le moins bigarrée, pendant qu’il dresse son bivouac. Beaucoup d'entre eux sont déjà là et attendent depuis plusieurs jours. Ici pas de check ou autres salamalecs, en arrivant il faut surtout retrouver sa famille dans le bon arbre...

Sous une lumière blafarde, notre sagace "héraut" sans voix et toujours équanime, à défaut de portevoix, s'improvise corniste et fait carrément sonner l'hallali pour rassembler les troupes et secouer les traînards.

Au signal puissant de ralliement, certes moins pénible que le vuvuzela ou le tabala mais tout autant lançinant, c'est le branlebas général, les amis d'Al se pressent sur un tapis de saxifrages et autres plantes acaules qui recouvrent l'esplanade :

Les ânes "Aglyphe" et "Alpha bey", deux "grenadiers voltigeurs" nubiens bâtés et cossards (et non pas "bâtards écossais") mènent le cortège. Enjugués tels des bœufs, nos leadeurs (leaders) bonasses progressent cahincaha, ahanant et chignant , méchamment saboulés sous les coups de boutoir de "Joseph", notre pétulant bouc ânier de service, sourd aux hihans et autres giries de ces "lambins". Toujours frais et dispo, un nagaïka (ou nahaïka) à la ceinture, pas vraiment le genre à pateliner ce Jojo hableur !

Derrière nos solipèdes ronchons, "Bellot" - un onagre turkmène - soutient "Rosalie" sa compagne, plutôt bellotte mais touchée par le farcin ; un hémione kazakh jobard et un peu capon (« voire caponne puisque c’est une fille », chante Al.). 
 
Sur les talons des équidés, toussotant et larmoyante, voici "Aurélie", un alpaga "cathare" ; un parangon de vertu. Minée par un catarrhe tenace, la tristoune traîne sa carcasse à longue fourrure laineuse, et son spleen, haletante, dodinant (dodiner, dodeliner) de la tête, longanime. Elles s'est déchiré le cuir dans les cardères ou les chardons à feuilles d' acanthe qu'on appelle onopordons. C'est la lose ! Quelle scoumoune ! Un p'tit coup de rogomme entre deux snif(f)s et ça irait mieux ... En attendant, pour lui éviter de s'empierger, elle est soutenue et doucinée par "Serge" le lama, un tartarin dragueur mantouan toujours à la recherche de quelque gigolette, et "Lustucru", un guanaco abkhaze aux humeurs peccantes, maigriot et décrépit tant il est mité par le stress, le pisco et le chichon depuis le désamour de son ex bienaimée, "Salomé", une vigogne cachot(t)ière  et un peu godichonne

Pochard, un alpaca racho et zigzagant atteint de dysbasie, ainsi que deux faquins de ses amis camélidés, suivent à distance, tels des lacaunes, morigénant les chamelons traînards. On reconnaît "petit Robert" un méhari sfaxien huron et faraud, et "Figaro", un fier chameau dubaïote un peu chnoque (schnock, schnoque) ; certes pas des lettreux, ni des zaraguinas, deux gouapes pourraves "schlasses" (chlasses) itou !) qui ne valent pas "chipette," deux pasquins ribauds, dégueus (ou dègue) et alcoolos, des charlots hâbleurs qui ne pensent qu'à s'arsouiller, et toujours prêts à chansonner ou fomenter quelque fadaise entre deux verres de schnick ou de lambic(k)                 

    à suivre...        undefined               

 

Lire la suite
<< < 1 2