Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
JEUtuil

calembours, exquis mots...

Contrepèteries.

1 Avril 2020 , Rédigé par Kaktus Publié dans #CALEMBOURS, EXQUIS MOTS...

            Le contrepet, l'art de décaler les sons
                            

rire-Donald.gif

 
Tout le monde connaît cet aimable exercice qui consiste à intervertir dans une phrase des lettres ou des syllabes pour lui donner une tournure plaisante. Beaucoup (et pas des moindres fines plumes) ont essayé. En voici donc quelques-unes parmi les plus célèbres, ainsi que mes préférées... 

- Il court, il court le furet (je l'ai entendue quelque part... à la téloche peut-être...)
- la mode aussi est à l'isodome
- Salut Patrick
- Une fine appellation
(non, pas la Carabosse, l'autre)
- La mouche du coche (et oui, des fois c'est pas "sexe" !)
- (au bureau) T'as la liasse mon chou ? (Kaktus)
- Les nouilles cuisent au jus de cane
- Les physiciens voient le monde conique
- La fermière sait que sa poule mue, aussi vit-elle au champ
- Je crains l'avidité des concierges
- L'épicurien recherche les sources du bonheur
- Dès qu'on touche à son petit banc, ce garçon  boude
- A la vue des nippons, la Chine se souleva
- Je donnerais ma vie pour un mot de vous
(la faim, ça se commande pas...)
- Les parasites nous brouillent l'écoute
- Attention aux pannes de micro
- La cuvette est pleine de bouillon
- Je cois que ce fard plait aux dames
- La bouille de Superman, incroyable !
(en plomb, non ?!)
- Taisez-vous en bas !
- Au Zambeze, les filles sont belles et gentilles
- Cabine treize (pardon aux Catherine)
- Après le match, il faut brancher les lampions
(le repos du guerrier...)
- Ces derniers temps, les canicules s'emballent
- La malheureuse s'est tordu l'humérus
(quelle agilesse, quelle soupleté !)

- Les assauts de pique-assiette (Jean Cocteau)
- Quel beau métier, professeur !
- Salut Patrick, salut Fred, on dit que la doyenne de ce campus dessine ?!
- "Athée récent échangerait bon Dieu vivant contre bon vieux divan."
(Pierre Dac / 1893-1975 / L'Os à moelle)



 

     à suivre... undefined

Lire la suite

BARISIEN

23 Mars 2020 , Rédigé par Kaktus Publié dans #CALEMBOURS, EXQUIS MOTS...

On sait (maintenant) que l'anagramme peut nous permettre de retrouver rapidement un mot d'usage peu courant. Certes, quand elle est unique. Mais, lorsque vous extrayez 3 anagrammes d'un mot, et des mots qui ne retiennent pas forcément l'attention, (formes verbales, adjectif...) c'est pas gagné.

Prenons l'exemple du mot BARISIEN (habitant de Bar-Le-Duc) dont on peut tirer : BENIRAIS, BINAIRES et BINERAIS. Ce n'est pas très parlant !

En revanche, si je vous dis que :

Pour soigner son "rhube", le BARISIEN prend de l'"ASBIRINE"... Là c'est parlant ! Non ?!

   AAA...tchoum ! A vos souhaits. (attention... du paracétamol... pas de...)

 

BARISIEN
Lire la suite

Le cas Lambour (Rappel)

12 Mars 2020 , Rédigé par Kaktus Publié dans #CALEMBOURS, EXQUIS MOTS...

 

CALEMBOUR : Jeu de mots s'appuyant sur les sonorités, le sens ou la prononciation. (mise à jour régulière)

                   rire-chien-36.gif  (Ma modeste contribution ressort en bleu

                                      

AIGRETTE / Voisine du héron, elle est fine et se fiche pas mal de la salade ? C'est la fine aigrette.

A LA PHARMACIE / - Donnez-moi un sirop pour matous - c'est pour vous ? - Mais non, pour mon chat, je vous dis ! 

ALEATOIRE / Si le hasard vous conduit dans les Deux-Sèvres, allez à Thouars.

ALIENE / Timbré mais pas affranchi, Ali est né.

AMOUREUX / Tel épris qui croyait s'éprendre.

ANE MELOMANE / Un âne mélomane ne se fie qu'à l'avoine de son maître.

APERO / Un calembour bon, sinon rien                    

ARAIGNEE / Cet haret niais qui avait la nostalgie de son village...

AVARICE / Au diable la varice !

BABAS PAS COOL /Depuis que j'ai abusé de la fumette, ma femme est fâchée ; nous faisons chanvre à part.

BASSE COUR /Ce vilain petit canard avait tout d'un pou laid.

BASSE-COUR ET BIGOTERIE / - Certes, les boeufs ne sont pas dévots, mais ce dimanche, pour les canards, les poules et les cochons, c'est la fête à la basse-cour, même si nombre d'entre eux vivent dans la peur du saigneur.

BIEN MAL ACQUIS NE PROFITE JAMAIS / Et Belle malachite réjouit le joaillier.

BONS MOTS ET GENS BONS / J'aime les gens bons et j'aime les bons mots, mais les mots moches vont à la poubelle. Ce soir, je vide ma corbeille qui est déjà pleine de mots jetés.

BOURRE / - Ton jeu de mots laids n'est pas de première bourre ! - T'as raison, je cale en bourre et le car à vannes est passé.

CAGIBI / Le cas JB est enfin classé ; bon débarras !

CAMEO / (Apparition fugace d'une vedette dans un film). Celle-ci a trop tiré sur la fumette, alors vous dites Ô Léon ! Oui, il faut toujours s'esclaffer "Ô" quand on voit un camé, Léon !

CAMISOLE / Pourquoi est-ce que les junkies terminent seuls ou à l’asile ? 
Parce que la came isole. 

CARDINE / Poisson marin qui a perdu sa cédille depuis sa virée en boite.

CHALUMEAU / Un dromaludaire à deux bosses.

CHATEAU HANTE / Il vaut mieux habiter une maison en L qu'un château hanté

CHATS LOUPES / Pelure et Lutage sont deux chats abyssins faméliques, à l'allure chaloupée.

CIRQUE (QUEL)Je connais un accro bath qui passe toutes ses vacances à Saint-Trapèze ! Il travaille du chapiteau !

CROYANCE / Mieux vaut être une vraie croyante qu'une fausse sceptique.

DECAPODE / Des "capodes" : encornets ou calmars ? Je seiche.

DEO / Enfin une ODE odorisée à couper court aux mauvaises odeurs !

DIPLOMES / Diplomés les curés ? Y savent tout sur Jésus et ses dix slips... y z'ont au moins bac plus Dieu ! Faut bien ça pour gérer les deniers du colt.

DODO / Il tombait des cordes, je conduisais les yeux ensommeillés par des rideaux d'eau !

DOULEUR / J'étais berné par l'Amour ; quel doux leurre !

DUEL (UN BON) Un combat entre une carotte et un petit pois, un bon duel.

EAU MINERALE / Mon chat n'aime pas l'eau ; avec l'eau minet râle.

ECHOLALIE / Blablabla, quand on se fait l'écho de la lie.

ECOUTER ? / Ecouter, c'est aussi parfois prêter une oreille à tante Yves.

ENCORNET / J'adore le poulpe et la sépia, j'en mangerais en cornet !

ENVIE / La mienne est criante, c'est pour cela que je suis en vie.

Les EQUIDES seraient des CAFARDEURS ? / Cheval dire à ma mère !

ESCARGOT / La réponse de cet escargot à qui l'on reprochait de se hâter bien lentement : il n'y a pas d'heure pour les baves, c'est au pied du mur qu'on voit limaçon !

ESPAGNOL / Est-ce Pagnol, l'auteur de "Juan de Floretta" ?

ESTHETICIENNE (CHEZ L') (A Miss Bigoudi qui s'impatiente...)
- Ne vous faites pas de sourcil, je suis à vous dans les plus brefs des laids.

ETALON / Cet étalon qui avait trouvé sa starlette au haras, voyait maintenant la vie en rosse. 

FI / Je fais fi de ces vieux bof !

En FLORIDE / La mer, le soleil, le ciel bleu... En Floride les gens sont heureux ; ils sont amis amis.

GALEJADE / Je t'offre ce galet, Jade... Non, c'est une blague.

GAUCHERE / Quand la gauche erre, elle ne se montre pas très adroite.

GOUSSE / Ail pour ail, dent pour dent.

HABITUDE / La bite rude est une féconde nature.

HEROS / Ce sombre héros n'est pas mexicain ?!

HONNETE / Je suis lavé de tout soupçon, les gens me savent honnête.

IMPOSTEUR / Ce petit bonhomme qui se faisait passer pour le nouveau facteur... c'était un imposteur !

INTERMEDE BOBO TETE / Quand j'ai mal au crâne, je fais une pause et j'avale 2 grands cachets d'"inter" ; oui, aux grands maux, les grands inters m'aident.

JEAN DE LA FONTAINE / Un homme affable, assurément.

JERRYCAN / Mademoiselle "Jerry Khan", c'est bidon ce nom pour une nourrice !

JOHNNY HALLYDAY / Parait que Gabrielle va poser nue pour Lui ; j'en jaunis à l'idée.

KAZAKCHOK / Le Kazakh choque quand il nous fait son quart d'heure cosaque.

KON FOU (LES FILMS DE )Des films nippons ni mauvais, un peu cons, un peu fous...

LABADENS / Où est-ce que j'ai mis mon cartable ? Là-bas, Dens !

LA BECASSE / La fille de l'abbé bête à poils, non !?

LACIS / Un colley très collet monté, parfumé au Cinq de chenil.

L' IMPOT-TEMPS (le service militaire)A fini par disparaître, il a eu la (bé)quille en 2001.

LEGIONNAIRE / L'histoire du légionnaire ? Une affaire dithyrambique, à ce qu'on dit.

LUZERNE / Un champ de luzerne : le paradis lapin et la paix du rable garantie.

MARIAGE DURABLE / Attention au choix ! Même au Portugal, ils n'épousent pas la première velue.

MARIONNETTES / Ces gourgandines ont plus d'un tour dans leur sac pour manipuler leurs maris honnêtes.

MEDECIN / Les mets de saints sont les nourritures célestes des souffreteux.

MEDOC / Médoc, le vin que les médecins conseillent.

MEFIANCE EST MERE DE SURETE / Mes fiancées merdent sur thé.

MEROVINGIENS / Vous connaissez l'histoire de la mère aux vingt chiens ?! Elle régna un temps sur la Gaule avant d'avoir un pépin.

MENUISIER OU CHIRURGIEN / Je prépare tous mes outils... voyons... mon scalpel, mon ciseau... - Et ma scie ?! - Ah oui, ma scie ! Utile sang pour sang.

MIMOLETTE / Je donne du fromage à mon agami Molette qui en trompette de joie !

MINIJUPE BOUFFANTE / Pour les filles qui ne craignent pas le vertugadin. 

MOLLAH / Qu'est-ce que l'érudit musulman ? Ouléma ou Uléma ! Dans le monde arabe, on aime ces mollahs.

MONDE DU SILENCE / Il s'en passe des choses la-dessous... et des combats de p'tits thons !

MOUTON / C'est l'histoire d'un mouton qui courait à perdre la laine....

NANA / La nana, le fruit de la passion ?

NENETTE / De Brigitte à Simone, je ne trouve pas l'entente ; aucune nénette.

OBESITE / Certes, un enfant sur 4 est obèse, mais faut dire que la diète, c'est pas l'idole des jeûnes.

OPERA / J'aime la grande musique : "La chevauchée des vaches qui rient", "le barbu de ces villes"... tout ça.

OUED / T'es souvent à court de liquide !? Oued !

OVALIE / Cette semaine, le rugby est à l'honneur.

OXYMORE / Je me réveille soudain, dans un silence assourdissant. Suis-je occis, mort ?!

PERCEPTEUR (CONSEIL DE)Paye tes impôts sur l'heureux venu et tu seras un homme mon fisc.

PERLE / Allons enfants, cessez vos flatulences verbales ; Proust n'était pas un pétomane en vogue au début du XXème mais un écrivain français romanesque... Bah ! Paix à son âme.  

PETITS POIS / La couleur des petits pois ? Les petits pois sont rouges.

PHEROMONE / Satisfaire sans tarder une partenaire en chaleur équivaut à lui faire aumône.

PIROUETTE / Il n'y a pas de pire rouette que ma copine liane Folie qui déconne tout le temps.

POEME (TIBETAIN) Les bons comptes font les bonzes amis.

POTINIER / Mon pote Igné ? Un vrai cancanier.

RESTAURANT (AU)Les escalopes étaient panées d'hier, alors comme on était à la bourre, on a bafré un steak dare dare.

RAINETTE / Une gentille grenouille, un anoure de batracien.

RELIGION / Si vous n'êtes pas dévôts, vous serez détruits.

RETSINA / C'est moindre mal si ce bon abbé-là finit sur la table.

ROLAND GARROS / Roland Garros ou la maladie de la bâche folle : il n'a cessé de pleuvoir depuis hier.

SALACE / Les propos lubriques et les plaisanteries obscènes de Simone, à la fin, ça lasse !

SEPT HEURES ET DEMIE / Quand le réveil sonna, je sus qu'il était cette heure ennemie.

STETSONS / Ca décroche au rodéo, quand l'esthète sonne. 

SPIDERMAN / Connaissez-vous Speed Hermandad ? Un haret niais en quête de village.

SUDOKU / Si t'as le Nord devant, t'as forcément le Sud au cul...

SUFFISANT / Je sais me montrer fat, orgueilleux, vaniteux et prétentieux ; c'est largement suffisant, non ?!

TATAYET / Tatayet a voulu jouer au ventriloque ; il a fait un bide.

TELEVISION / Aux sévices de l'odieux visuel, il doit s'en passer des trucs pas très cathodiques...

TRAVAUX / J'ai accosté le maçon-chef qui était en chantier de me connaître, et nous avons causé à béton rompu.

TU, VOUS / Je vous tutoie ou tu me vouvoies ?... Est-ce qu'un soldat qui tu(e) doit être mis au garde-à-vous ? Et si je te dis tu, tu me tues, toi ?!

UTES / Des amers indiens.

VACANCES PLEIN AIR / Pour mes vacances, je vais prendre un peu d'Eire à Dublin.

VACHE TRISTE / Cette vache esseulée s'ennuyait ferme et trouvait les jougs bien longs ; elle passait ses journées à tuer le taon.

VERDEUR / Pour être aussi outrancier, tu as dû être engendré par un sacré père vert !

VERLAINE / Après quelques verres, les neuvains d'Arthur avaient les pieds dans l'eau.

ZENITUDE / Objectif pour décompresser.


            à suivre....   undefined 

Lire la suite

DETOURNEMENTS en un TOURNEMAIN

12 Janvier 2020 , Rédigé par Kaktus Publié dans #CALEMBOURS, EXQUIS MOTS...

fait chaud...

fait chaud...

(Dictons, proverbes, mots historiques ...)

 Saurez-vous retrouver les quelques proverbes, expressions et autres citations que j'ai éhontément détournés ?

 

Au diable l'Evariste 

Comme si tu devais nourrir deux nains

C'est au pied du mur qu'on voit li maçon

D'une paire de couilles

Envoie dur, Simone

Joindre le futile au (bio) dégradable

Mourir d'amour, quel doux leurre

Pour l'éther nitré

Sur le point de tartir et tartir c'est mourir un peu

Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle devient potomane 

On ne peut pas paître et avoir tété 

Jeutuil ! Les liens restent sans voie, le car à vannes passe 

l'autan a emporté le van 

Aux bons mots, les grands inters m'aident 

Chôme de mise, chomedu 

             

    à suivre              

                                     ligne-2-043-copie-1.gif

Lire la suite

DETOURNEMENTS D'UN ECRIT VAIN...

12 Janvier 2020 , Rédigé par kaktus Publié dans #CALEMBOURS, EXQUIS MOTS...

    Savez-vous que l'on trouve de tout sur la terre NET ?  pensif456.gif

Oui, du flux utile au super flux ! Et ça me fait marée tous ces gens qui se croisent sans se voir sur l' €mmense plage de Face de bouc (1)

L'autre jour, entre deux viréos sur la toile, j'ai trouvé un tas d'ammis que je ne suis pas pré doublier ; pour peuchère ! (surtout des apiacées) Et comme "abondance de liens ne nuit pas", (si si, ça se dit...) ils ont tous rejoint mon herbier d'adresses.

Ah... toutes ces amitiés nouvelles et sous daine (Granola, Bintje, Charlotte, Roseval...) avaient comblé mon répertoire électronique mais j'avais les stomates dans l'étalon, ma biche ! Et à part un fond de gâchis parmentier et un vieux morceau de gruyer(e) raté, mon frigo était désespérément livide et moi j'avais pas trop la frite, plutôt une mine bafreuse... 

Pas tracassin pour autan, je consulte GoGol à la recherche d'un bal à dindes. (On y mange bien à skis, paraît). Alors je farte, je swingue, je surfe, je snowboard ... à la recherche de la po(u)sada proche et cheap...

... Je m'informe (il synforme...), je m'enquiers (il sent quiète...) , j'investigue (il sent vesse tiguidou...)... horeca ! J'ai trouvé la gargote adéquate (cartier chique) ; je note ladresse de la mère Guèze et la range dans mon larfouillet en peau d'ours sain. Supère endroit et je connais la tolière ; tout le monde peut pas en farotant. 

Je jette un oeil par la fenestre avant de mappe rhétais... Diandre, frichti ! Dam météo n'avait pourtant pas parlé de giboulettes !? Quel temps bourrin ! Des rideaux d'eau ! Mais je ne m'endors pas pour autan ; j'oublie pour le cou la crème soleil et j'enfile bien vite un(e) tipule hiver ! La faim justifiant les moyens.

En (c)roûte, (pardon, c'est la faim) plusieurs pâtés (de maison) plus loin, je prends la saussaie et tombe sur la ristrette Odile-Lili Gervaise, ma voisine du rez de chaussette. Elle est connue pour être un fin condom bleu, la bignone ; elle tient cela de Marie Gervaise, sa vieille mère disparue testament. On disait d'elle : il n'y a "pas de fumet sans feue la Marie".

Elle m'alpague rapido, me tire dilection son antre, haineuse, et me sert son art maniaque. Caviste je suis, mais je refuse son art vinicole, j'aurais préféré un verdelet ou ma basse gnole gari au coing. Mais ses mains hardies de cartoon en Sienne remontent ma cuisse, et elle me propose de pute en blanc le jeu de la mourre. Joueur je suis ! Mais, "jeu de nains, jeu de vilains" ; je la repousse en Caddy mini. Et je sursaute ! Mon smart faune rocke et buzze tout ce qu'il peut contre mon flan. Comme deux ronds, jeudi Ouf ! Sauvé par le gong.

Je la quitte l'alarme à l'oeil, mais si je croque Odile, je serai à la bourre au bal à dindes. Et j'ai les crocs... 

 

(1) J'oubliais... Donne contre bons soins, amis facebook garantis jusqu'à deux ans et plus sans messages ni commentaires... certains même jamais servi puisque toujours dans leur emballage plastique d'origine. A saisir rapidement, avant éjection imminente...

 

            Kaktus

                                           

                                      ligne-2-043-copie-1.gif

 

 

Lire la suite

Le calend-bour

15 Décembre 2019 , Rédigé par Manu Publié dans #CALEMBOURS, EXQUIS MOTS...

 

Le Calend-bour de Kaktus. Tout un programme pour 2020 !                                   rire-chien-36.gif

                                                     
           
      

JANVIER... envie mais j'osais pas en 2019
FEVRIER... tes grolles, j'te sors peut-être cette année !
MARS... pas dans l'eau avec tes souliers vernis !
AVRIL... moi sous ton pébroc, y tombe des hallebardes !
MAI... ton doigt là... où j'ai mon doigt
JUIN... toi à nous pour ma petite fête
JUILLET... dit à ta mère qu'on était pas là...
AOUT... toi du milieu, t'es pas transparente !
SEPTEMBRE... comme un ours en peluche
OCTOBRE... loque est chouette !
NOVEMBRE... pas la peau de l'ours, tu dois ! Mais...
DECEMBRE... une semaine au soleil pour Noël il faudrait...


                                    undefined

Lire la suite

PARONOMASE

8 Juillet 2018 , Rédigé par Kaktus Publié dans #CALEMBOURS, EXQUIS MOTS...

PARONOMASE

Paronomase

 La paronomase est une figure de style qui consiste à utiliser dans un même énoncé des paronymes, c’est-à-dire des mots dont la prononciation et l’orthographe se ressemblent, mais dont la signification est différente. (ex : Il pleure sur mon coeur comme il pleut sur la ville. Verlaine)

Lorsqu'ils sont très proches, comme imminent et éminent ou effraction et infraction, et qu'ils sont pris l'un pour l'autre, on peut évoquer le barbarisme. 

En rapprochant ainsi des mots de formes semblables, la paronomase laisse croire que leurs sens sont également liés. C’est cet effet de rapprochement sémantique que l’on exploite en ayant recours à des paronomases dans les proverbes, les titres et la publicité ou simplement pour amuser la galerie.

 

Oui, on peut aussi le faire exprès et cette paronomase devient alors une distraction appréciée des amateurs de mots ; ce que je fais depuis des lustres, avant même d'en connaître la définition. J'adore cet exercice, parfois hilarant... (mais peut-être que ça n'amuse que moi ?...)

 

Dans l'exemple qui suit, un seul paronyme par action est utilisé, le mot réel étant sous-entendu et facile à deviner ; le but (évident) étant de s'amuser en apprenant (encore et toujours) des mots d'usage peu courant.

 

ex :

(Ce matin, je rendais visite à Nadine... je la trouve ampélite tenue sur son canopée, le nez dans le tagalog de la Déroute...) 

 

- Bourgeon Nadine ! Ca sent bon, romazava ? Talaire en forme ?!

- Savate... une soupe aux choux garbure sur le feu, six à Teddy... Et c'est pas du Williams saurin !...

- Supère, j'ai les stomates dans l'étalonIl fait body, quel pied ! Un taon idéal pour se vacher dans l'herbe ou s'occuper de son pote âgé ?! 

- ... Oui, mais phocidé ! Je vais t'envoyer hypèthre dans le champ... En attendant, je tof' une tasse de thé ? Il est extra. J'ai un oolong jass miné de derrière les cageots... quand thuya goûté, tu ne doutes plus de l'évidence de Dieu !

- Non, pas de thé, merci ; tu vas dire que je chipotle mais t'aurais pas plutôt un p'tit verdelet ou un tchapalo biafrais ?...

- Si, j'en ai justement reçu hier six fûts six caisses (les mains entre les caisses, les doigts dans le trou du fût...) ; je ramasse ta passoire athée et je te sers ça hélico pesto

- Un peccable ! Merci, t'es bignone 

- Tu vas au Teknival de Molusson ? Faut que tailloir ça ! 

- Euh... non, je sais que ça vole des tours mais c'est trop bruant pour moi, j'aimerais mieux un songs et volière ...  Tu cherches un quado pour mon âne Yves ?

- Non, pour ma mère, cromalin... Deux plombes que je cherche, c'est pacanier... 

- Tu lui avais acheté quoi lampassé ?

- Je nancéien, j'ai oublié...

 

... à suivre

Lire la suite

Allez, un p'tit bain-quiz, pour se détendre ?!

19 Juin 2018 , Rédigé par Kaktus Publié dans #CALEMBOURS, EXQUIS MOTS...

Allez, un p'tit bain-quiz, pour se détendre ?!

Mais un petit quiz sérieux, pour une fois ! Voyons si vous êtes culturationnés :  
 

       Saviez-vous, que Napoléon n'attachait jamais son cheval à un arbre ?
 
C'est vrai. De peur qu'il ne mange l'écorce. (les Corses, hi hi hi !)


Saviez-vous, aimable citadin, que le slow est la danse préférée des boeufs ?
  Et oui, les gros boeufs adorent danser joug contre joug.


Et saviez vous, que cette mer intérieure entre l'Europe et l'Asie, limitée par le Bosphore, saviez-vous disais-je que depuis que tant et tant de bateaux y ont jeté l'ancre,

on la nomme la "mer noire" ?   


Et celle-ci : Saviez-vous (peu de gens le savent) qu'on peut, aujourd'hui, guérir un bossu ?
  Eh oui, c'est aléatoire (non, vous pouvez le faire chez vous aussi) mais ça peut marcher ; pour cela, il faut le sortir par temps d'orage (en ce moment c'est top) et espérer qu'un éclair le foudroie. ah ah ah !


Bon, saviez-vous aussi pourquoi y-a-t-il de l'eau dans les bénitiers des églises ?
  J'ai demandé à M'sieur le curé, c'est pour laver Maria qu'il me dit le farceur ! Plutôt Mario non ?! Mario propre, Mario net... ho, ho ho !


Et savez-vous de quelle couleur sont les petits pois ? hein biloute ?!
  Les petits poissons rouges ! ma petite soeur le sait...


Savez-vous pourquoi les curés sont contre l'amour avant le mariage ?                 
  Eh bien, parce que ça retarde la cérémonie ! hi hi hi !


Bon, et en attendant le prochain orage, savez-vous ce qu'il faut faire pour préserver la couche d'eau jaune ?
  Boire du pastaga, 'fan de chichoune !  

                                                                          

 

   (quel déconneur, ce Manu...) à suivre...         

Lire la suite

UNE FEMME SEDUITE...

9 Juin 2018 , Rédigé par Kaktus Publié dans #CALEMBOURS, EXQUIS MOTS...

A partir d'un texte que l'on trouve un peu partout sur la toile, intitulé "comment séduire une femme en 21 départements", j'ai pas pu m'en empêcher, à mon tour j'ai divagué un chouia pour améliorer l'histoire avec encore plus de départements ; ça donne ceci (en + de 70 départements... qui dit mieux ?) :  

             "Conseils en séduction d'un expert du barreau."
 

 

 "Tu dois d'abord t'assurer qu'elle est Seine, Gironde et pas trop Nièvre. Pas une folle Allier qui cherche Savoie, non, juste un joli p'tit Lot, dans la Mayenne

Mais Alpes là, pas de précipitation ! D'abord, tu cherches un gus qui Vendée fleurs, et si tu n'es pas dans l'Ardèche, tu l'emmènes d'abord à la "Côte-d'Or", l'Ain des meilleurs restaurants de la ville, pour la mettre en condition.

  Là, tu lui fais ton oeil de velours, celui que t'Aveyron, Vosgesnoux se touchent sous la table, et tu la charmes avec un air de Saone et Ardennes. Quand tu as Finistère, tu lui fais goûter un fromage Deux-Sèvres ou un Cantal doux accompagné d'un Bouches-du-Rhône ou d'un Jurançon moelleux ou encore d'un Moselle gouleyant ;  et pour finir,  tu la chauffes un max avec un Calvados en digestif et Haute-Vienne que pourra... 


Par contre, si t'es en période de "mIsère" et qu'il te Tarn de passer à l'action, essaie avec Yvelines surnommée "miss De noeud Rhône", Ille-et-Vilaine mais elle prend pas Cher. Avec elle, pas besoin de Marner, tu prends ton Correze à deux Maines et tu te débrouilles pour l'attirer quelque part au bord de la Dordogne ou à l'Ariège d'une voiture, ou dans une Landes touffue, mais dans les herbes Haute-Garonne narses tourbeuses dans la région. Lorsque l'Eure est venue, nul besoin de déclamer une Aude lyrique, tu commences par lui caresser le Haut-Rhin puis tu Varejoindre doucement le Bas-Rhin ; contourne alors l'Aisne pour entrer tout doucement dans la Creuse ; là, tu trouves quelque chose de bien Doubs, et à ce moment-là, si tu l'entends geIndre, c'est gagné, tu Gers !

Attention, l'affaire peut se Corser si tu tombes sur une lYonne, Gard ! Mais pas de panique, c'est pas encore m"Orne plaine", c'est pas Morbihan tête, tu vas pouvoir Meuseurer ton pouvoir de séduction. De toute façon, des plus mauvais dragueurs, avec toi le Pyrénées ; mais courage, d'autres Lozère avant toi...   

Tu l'abordes d'abord de face, Puy de Dôme. Si Haute-Saône, tu l'Essonne et sans perdre le Nord, tu attends que ça Vienne ; et si tu ne te débrouilles pas comme un Manche, (et que t'as pris la bonne pilule, la bleue...) ça peut durer jusqu'à l'Aube. Tu auras alors gagné ton Paris et ainsi marqué ton territoire en accomplissant ce Belfort ! Et n'oublie pas son numéro, si Sarthe prenait l'envie de la revoir.


 Charente !? En Somme, il s'agit Pas-de-Calais pour être un Hérault, ni que tu t'enDromes comme un Loire. Et rappelle-toi également qu'un bon restau Vaucluse qu'un long discours Oiseux pour qu'elles se Meurthe d'amour. 


On peut bien être homme de Loiret apprécier les bonnes choses !

 

UNE FEMME SEDUITE...
Lire la suite

ANAPHORE

20 Mai 2018 , Rédigé par Kaktus Publié dans #CALEMBOURS, EXQUIS MOTS...

ANAPHORE

ANAPHORE :

nf. Répétition du même mot ou groupe de mots en tête des phrases ou membres de phrases afin de frapper l'esprit. 

 

exemple : 

- Moi pharaon, je rendraI sa toute sa splendeur à l'Egypte...

- Moi pharaon, j'interdirai aux chats...

- Moi pharaon, j'édifierai un temple...

- Moi pharaon...

(Y en a qui ont essayé plus récemment avec "moi président")

 

D'ailleurs, PHARAON + E = ANAPHORE

 

Lire la suite
1 2 3 4 > >>