Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
JEUtuil

Les canidés...

15 Janvier 2008 , Rédigé par Emmanuel Publié dans #LES AMIS D'AL

   Les Amis d'Al (suite)

 

                 

Nullement dérangés par les simagrées de ces homininés « folingues » (hominien, hominidé) et autres pignouf(e)s, ils sont une tralée de canidés "foldingues" (folledingue), de mustélidés, de fissipèdes et de nombreux insectivores et carnivores installés en meute à l'ombre des mangliers et des moringas, juste au bord d'un arroyo guéable :


Lycaons au pelage bigarré (cynhyène), coatis bruns, musaraignes carrelet et crossopes aquatiques, martres pêcheuses, tayras ou martres à tête grise, zibelines, skuns (skunks, sconse), hermines macanaises,  putois marbrés, coatis bruns, visons, belettes bondissantes, pandas roux, une fouine borgne(sse), tenrecs (tanrecs), hérissons, tatouspachyures et autres soricidés, fossas, fossanes, roselets, mou(f)fettes patagones, zorilles libyennes, blaireaux eurasiens, galidias (ou galidie, s), viverridés (binturongscivettes palmistes, genettes angolaise, linsangs rayés), mangoustes, nandinies, kinkajous (potos), chacals à chabraque, dingos, ratels, grisons, racoons, fennecs, corsacs fox, dholes, goupils, renards tibétains au pelage immaculé, protèles, loups abyssinshyènes tachetées, coyotes et autres clébards tentent de cohabiter "en bonne intelligence". Certains d’entre eux, un peu trop "cabots", se font parfois traiter de "clebs".

       La vie s'organise au sein du groupe canin, dans une incroyable chienlit ; ça halène, ça jappe, ça vagit, ça glapit, ça hurle, ça clabaude et ça s'invective dans tous les recoins. Bim ! Arf ! Argh ! Paf ! Ouille ! Bing ! nananère ! Quel petchi !

Quelques pitous pépères profitent de l'attente pour peaufiner leur scrapbook, mais d'autres plus volubiles et toujours partants pour le "rif" (riffe, riffle, riflette), mettent un sacré binz. Quelle marrade ! C'est la chenoille qui se croit à la cantoche ! Taratata ! Les jeunes clabauds poupins qui ne pensent qu'à s'enjailler, se font gourmander et subissent la bronca des parents, des bouviers wallons. Pour les faire patienter, ces derniers proposent à leurs choupinets botsards des flipbooks, une partie de "couyon", des chamallows, des doughnuts et des chiclettes.
- "ouaf, ouaf, tiguidou ! Lol ! approuvent les trublions en herbe", accourant à toute vibure en tendant la papatte.  


Une tripotée de spécimens rares dont deux zinnekes rageux (Un vrai caractère de chien) ont répondu à l'appel de leur "messie", qui pour l'heure, reprend quelques forces sous l'ajoupa, en terminant un reste de ttoro avec un quignon de khobz rassis, un morceau de maredsous, des rousquilles à la cannelle et une rawette de lait de coco. Il en profite pour revoir son bestiaire (bréviaire animal) en forme de makémono (makimono), avant de "laïusser". Dans cette mosaïque canine très très panachée,  on compte encore :

Des lévriers afghans et leurs levron(nes), des whippets très "britishs", des barzoïs russes très aristos, des sloughis arabes, des teckels hessois, des york(shires) terrier, des labri(t)s pyrénéens qui ne cessent de rouméguer, des malinois liégeois, des bobtails anglais marchant l'amble, des loulous poméraniens, des griffons vendéens, des brachets tyroliens, des setters irlandais, des huskys (huskies) sibériens, des tosas japonais, des beagles courants et pas bégueules, des cyons asiatiques, des otocyons africains, des briards, des beaucerons, des bergers anatoliens, des mastiffs trapus, des samoyèdes, des corgis gallois, des cockers, des boxers courtaudés, des corniauds abâtardis et des corniots de pure race bâtarde, des pitbulls démuselés, des goldens retrievers, des pointers, des ratiers, des leonbergs musclés, des harriers, un pinscher acajou, des malamutes alaskiens, des braques hongrois, des bichons bolonais, un patou pyrénéen, des dalmatiens, de nombreux labradors, des carlins au look atypique, des barbet(te)s joliment frisé(es), des springers gallois, des foxhounds anglais, des bulldogs (bouledogue, s) gigot(t)és, des fox, un chien viverrin, un schipperke, des épagneuls pékinois, des doguin(e)s, des sharpeis, des dobermans, des caniches, des schnauzers tyroliens, des rottweil(l)ers,  un danois, des chowchows, des mâtins espagnols et napolitains, des cairns , un greyhound, un griffon  korthals, un chihuahua à poil long, des bassets artésiens, des westies portant le kilt, un groenendael, des shibas, des akitas et des spitz à fourrure et d’ autres fins limiers

Parfumée au "numéro 5 de chenil", "Lacis", un colley écossais très "collet monté" (le "chienchien à sa mémère" !) et très fashion, a fait également le voyage, escortée par son roadie "Bobby", un airedale cacochyme plus mélancolique qu'un fadiste. (Sûrement impaludé depuis sa rencontre avec l'anophèle, ou gogeant quelque dengue locale... )

Accablée par un terrible cagnard, les aspléniums et autres fougères géantes qui pullulent alentour lui fournissent un parasol providentiel sous lequel elle peut contempler à loisir les splendides orchidées, ces fleurs zygomorphes souvent épiphytes et si bien adaptées à la canopée (orchis variés, anthuriums, cat(t)leyas, oncidiums, digitales, ophrys spéculum, vandas...) ; un voyage haut en couleur !

        à suivre...       undefined                     

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article